Diminution du CO2 Européen : Eolien hors jeu Imprimer

Les émissions de CO2 européennes ont fortement baissé entre 2007 et 2008 : C'est ce que révèle l'Agence Européenne pour l'Environnement (AEE) dans son dernier rapport annuel "Inventaire des émissions de gaz à effet de serre de l'Union Européenne" publié le 2 juin 2010.

Contre toute attente, ce n'est pas l'éolien industriel qui est à l'origine de cette baisse des émissions européennes de CO2, mais... le nucléaire et le gaz !!!

L'analyse des chiffres communiqués en annexe du rapport de l'AEE (Agence Européenne pour l'Environnement) montre que l'éolien industriel :

  • Est totalement inefficace pour diminuer significativement les émissions de CO2 d'un pays,

  • Reste un apport mineur d'énergie fatale supplémentaire qui ne diminue quasiment pas le recours aux combustibles fossiles pour la production d'électricité.


Sommaire :

  1. Forte diminution des émissions européennes de CO2 grâce... au nucléaire allemand et au gaz espagnol !!!
  2. Contribution de l'éolien industriel : Analyse comparée Allemagne / Espagne / Danemark / France
  3. Cas du mixe électrique allemand
  4. Cas du mixe électrique espagnol

1. Forte diminution des émissions européennes de CO2 grâce... au nucléaire allemand et au gaz espagnol !!!

Extrait des conclusions du rapport de l'AEE (Agence Européenne pour l'Environnement) :

…"Principales raisons des évolutions des émissions 2007-2008 dans l'UE-15

La diminution de 75,7 millions de tonnes équivalents CO2 dans l'UE-15 entre 2007-2008 est principalement due à :

1°) Une forte diminution des émissions de CO2 (-60,5 millions de tonnes, soit -6%) issue de la production d'électricité et de chaleur qui a eu lieu entre 2007 et 2008. L'Espagne (-17 millions de tonnes de CO2) et l'Allemagne (-19 millions de tonnes de CO2) ont le plus contribué à cette diminution. En Espagne, la raison principale est la forte diminution de l'utilisation du charbon pour la production d'électricité, tandis qu'en Allemagne, la production électrique des centrales thermiques classiques a diminué et la production d'électricité d'origine nucléaire a augmenté."…

Commentaire : L'Allemagne et l'Espagne possèdent les 2 plus importants parcs éoliens d'Europe et sont même parmi les leaders mondiaux en la matière. Or, contre toute attente, c'est en remplaçant du charbon par du nucléaire et du gaz que les productions électriques de ces 2 pays ont le plus fortement contribué à la diminution des émissions européennes 2007-2008 de CO2.


2. Contribution de l'éolien industriel : Analyse comparée Allemagne / Espagne / Danemark / France

Le graphe ci-dessous réalisé à partir des données communiquées par l'AEE (Agence Européenne pour l'Environnement) montre clairement :

  • Avec ou sans éolien, les émissions nationales de CO2 générées par la production électrique ne sont pas significativement différentes,

  • Malgré l'augmentation régulière de l'éolien allemand et espagnol, les émissions de CO2 générées par leur production électrique ne diminuent pas significativement (sauf entre 2007 et 2008 mais uniquement en raison du remplacement du charbon par du nucléaire et du gaz. Voir détails pages ci-après),

  • Malgré un mixe électrique comportant le plus d'éolien au Monde (20%), le Danemark, avec ou sans éolien, reste l'un des plus forts émetteurs de CO2 d'Europe pour produire son électricité,

  • Avec très peu d'éolien, la France possède de très loin la production électrique la moins émettrice de CO2.


3. Cas du mixe électrique allemand

Le graphe ci-dessous réalisé à partir des données communiquées par l'AEE (Agence Européenne pour l'Environnement) montre clairement :

  • Malgré le plus important parc éolien d'Europe (2ème mondial), la production électrique éolienne allemande reste inférieure à 7% en 2008,

  • Sur la période 2000-2007, les émissions de CO2 issues de la production électrique allemande n'ont globalement jamais cessées d'augmenter,

  • Sur la période 2007-2008, la forte chute des émissions de CO2 issues de la production électrique allemande est uniquement due à une remonté de l'électricité nucléaire en remplacement d'une partie de l'électricité générée à partir de charbon.


4. Cas du mixe électrique espagnol

Le graphe ci-dessous réalisé à partir des données communiquées par l'AEE (Agence Européenne pour l'Environnement) montre clairement :

  • Malgré le 2ème plus important parc éolien d'Europe, la production électrique éolienne espagnole reste de l'ordre de 10% en 2008,

  • Sur la période 2000-2007, les émissions de CO2 issues de la production électrique espagnole n'ont globalement jamais cessées d'augmenter,

  • Sur la période 2007-2008, la forte chute des émissions de CO2 issues de la production électrique espagnole est uniquement due au remplacement d'une partie de l'électricité générée à partir de charbon par de l'électricité nucléaire, et par du gaz (moins émetteur de CO2 que le charbon),

  • La dépendance aux importations de gaz est en très nette croissance.